Témoignage Verdié Autocars

Verdié Autocars

Entreprise leader en Midi-Pyrérénées, Verdié Autocars exerce ses activités de transport dans le domaine du tourisme, de la ligne régulière et du transport scolaire. Joël Verdié témoigne sur son utilisation de Gescar.

 

M. Joël Verdie, vous êtes président du groupe Verdié Autocars, pouvez-vous nous présenter le périmètre couvert par la solution intégrée Gescar (effectifs, véhicules, sites…) ?

Le groupe Verdié Autocars, en intégrant nos filiales, représente actuellement un parc de 270 véhicules et environ 320 collaborateurs. Le tout est réparti sur 8 sites distants et sur chacun de ces sites l’information est partagée en temps réel.

 

Vous êtes équipés Gescar depuis 1998, quel bilan faites-vous aujourd’hui de la solution mise en place en termes de pertinence et d’efficacité ?

Le volume géré rend absolument nécessaire d’avoir une bonne solution en termes d’automatisation des processus et de fiabilité. Pour répondre à ce besoin, nous nous appuyons sur l’informatique et en particulier la solution de gestion intégrée Gescar. Je pense que nous avons été précurseurs dans ce domaine, et nous avons évolué avec les différentes solutions que propose Gescar, en les adaptant à nos besoins. L’activité Tourisme reste plus complexe à traiter que l’activité Régulière, mais nous considérons que nous sommes arrivés à des solutions satisfaisantes.

 

Avez-vous quelques exemples significatifs des apports de Gescar dans votre activité ?

Déjà nous connaissons tous nos véhicules et nous sommes capables de les localiser ! Je me souviens toujours d’un conducteur qui ne retrouvait pas un autocar sur le parking de notre dépôt. Après consultation du planning, il a retrouvé son véhicule ! Il y a bien sûr beaucoup d’autres avantages… comme par exemple :
– L’envoi de tous les documents par mail, aussi bien au client (devis, confirmation de commande, facture et relance financière pour l’essentiel) et au conducteur (billet collectif, feuille de travail),
– L’import des disques et cartes à puces au planning pour comparer le théorique et le réel, puis faire notre prépaie du planning où tout est ainsi déjà décompté et valorisé.

 

Vous avez adopté la nouvelle PréPaie, quelles ont été vos motivations (le contexte, les objectifs) ?

Nous installons actuellement la dernière version de la PréPaie car notre objectif est d’aller encore plus loin dans l’automatisation des taches prenant en compte les informations planning. Nous améliorons les feuilles de décompte du travail des conducteurs, nous interfaçons la PréPaie avec notre logiciel de paie et nous automatisons le suivi de la modulation des heures conducteurs en effectuant un retour d’information aux opérateurs du planning. Concernant l’établissement de la paie, nous avions des difficultés à traiter le volume de bulletins de salaire en prenant en compte l’activité de fin de mois. En effet, nous ne sommes en mesure d’avoir la totalité des informations que les 2 ou 3 derniers jours du mois. L’alternative était de pratiquer un décalage de la paie ou de gagner du temps dans son traitement. C’est donc la dernière solution qui a été retenue. Ceci a nécessité la mise en place de 3 phases de test successives : la validation du décompte de la PréPaie, la validation de l’interface, la validation des compteurs de suivi.

 

Quels sont les principaux apports suite à l’affectation de Joël Study, consultant dédié au suivi de votre dossier ?

Concernant la mise en place de ce type de projet, il nous a paru nécessaire d’avoir de part et d’autre un interlocuteur dédié. Nous nous sommes mis d’accord avec la direction de Perinfo et c’est ce qui a été mis en place avec Joël Study pour Perinfo. Il nous a permis de revoir la mise en forme de nos éditions de devis et confirmations de commandes en utilisant le module RTF intégré à Gescar. Nous avons ainsi automatisé les envois de ces éditions directement par mail depuis Gescar, ce qui nous fait gagner du temps sur l’aspect commercial. Il nous a également suivi dans la mise en place de la nouvelle prépaie et de son paramétrage avec pour finalité un déversement des éléments directement dans notre logiciel de paie.

 

M. Verdié nous tenions à vous remercier pour cette interview !

Témoignage recueilli en Juin 2011